Auto-analyse : mes erreurs de débutant

Introspection - dessin provenant de la galerie flickr de Mike Lynch

Introspection – dessin provenant de la galerie flickr de Mike LynchCreative commons

Quelles erreurs ai-je commis lors de mes précédentes séances ?

Pas facile l’exercice de l’auto-analyse, mais je vais tenter le coup. Après tout, prendre conscience de ses erreurs est un excellent moyen pour progresser et les éradiquer.

Pour rappel, je n’en suis qu’à appréhender les bases et nombre de mes défauts proviennent – je l’espère en tout cas – de ma jeunesse et de mon immaturité dans la pratique (il faut bien que les profs aient des choses à nous enseigner 😉 ).

  • Je commencerai par le fait que je suis incapable de rester dans mon hara tout au long d’une séance. Comme on nous répète tout le temps que c’est hyper important d’être centré, je présume que c’est sans doute là mon défaut majeur.
  • J’ai tendance à oublier ma connexion avec le sol. J’imagine que certains de mes déséquilibres doivent venir de là.
  • Ensuite j’ai vraiment du mal à me relâcher au niveau des épaules (Shiatsu ou arts martiaux, même combat ^^).
  • J’ai tendance à me positionner “à l’envers”, c’est à dire que j’ai tendance à naturellement adopter une position dans laquelle ma tête se trouve orientée vers les pieds du receveur. Conséquence, je ne vois pas forcement le visage du receveur. Si à un moment il grimace à cause de douleurs ou d’inconfort, je n’aurai aucun signe visuel. Ce point est en cours de correction.
  • J’ai encore du mal effectuer des pressions en profondeur : la peur de faire mal au receveur.
  • Un autre point et que j’ai tendance à relâcher la pression trop rapidement alors que je fais attention quand j’appuie. Avec un peu d’attention ce problème devrait pouvoir se régler.
  • Dans la partie problème frivole, il y a le fait que parfois le bas de mon pantalon frôle la tête du receveur quand je travail sur le haut de son dos, ce qui peut le gêner. Ça donne  la désagréable impression qu’un insecte se promène sur les cheveux.

Bon, il y en a sans doute des tas d’autres, mais pour le moment je vais m’arrêter là 🙂

Après je n’oublie pas que je n’en suis qu’au tout début du parcours et que le chemin est quand même un peu long.
A dans quelques semaines/mois pour la version 2 des erreurs  de  débutant afin que je vois quelle évolution il y a eu dans ma pratique.

Que ceux qui s’entrainent avec moi n’hésite pas à rajouter des points à la liste en commentaire, ça me sera utile 😉

En attendant,
Bon Shiatsu à tous

2 thoughts on “Auto-analyse : mes erreurs de débutant

  1. Je me suis reconnue dans le pantalon qui frôle la tête; ) mais cela ne m’a pas empêché de m’endormir pendant ton shiatsu! En plus de ce que tu listes je rajoute la gestion de la couverture et les receveurs chatouilleux!

    • Ahahaha, sacré pantalon !
      Merci de ton retour Fanny.
      Effectivement, la couverture est un paramètre que j’ai parfois tendance à oublier (ainsi que les coussins sous les genoux quand c’est nécessaire), mais ça rentre petit à petit. Encore un peu d’effort et ça deviendra un réflexe.
      Quand aux receveurs chatouilleux, je n’en ai pas encore eu, mais on en a parlé il y a 10 jours. Je sent que ça va être marrant ça aussi.
      Et pour le dodo, rassure toi, tu dors en silence ^^

Leave a Reply